Blog

LES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS

On en parle de plus en plus, mais qui sont-ils exactement ?Les perturbateurs endocriniens (PE) sont « des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle étrangères à l’organisme qui peuvent interférer avec le fonctionnement du système endocrinien et induire ainsi des effets délétères sur cet organisme ou sur ses descendants ».


👉 La santé dépend du bon fonctionnement du système endocrinien qui régule la sécrétion d’hormones essentielles au métabolisme, à la croissance, au développement, au sommeil et à l’humeur.Les PE peuvent agir de différentes façons :
• en imitant l’action d’une hormone naturelle
• en se fixant sur les récepteurs des hormones naturelles
• en gênant ou en bloquant le mécanisme de production ou de régulation des hormones ou des récepteurs, modifiant ainsi les concentrations d’hormones présentes dans l’organisme. Les perturbateurs endocriniens véhiculent ou génèrent ainsi des messages biaisés et troublent la communication entre les différents organes.


🛑 Les principales sources de PE (80% de notre exposition actuelle) se trouvent dans :
• l’eau : traces de médicaments, pilule contraceptive, métaux lourds, molécules de plastiques…
• les poissons (métaux lourds), les viandes et volailles (traces d’antibiotiques)
• les fruits et légumes non bio (traces de pesticides, herbicides…)
• l’alimentation transformée :
– colorants : E102, E104, E110, E120, E122, E123, E124, E125, E126, E127, E129, E131, E142, E151, E154, E160, E163, E173 et E175)
– additifs : E621 Glutamate monosodique, E320 BHA, E310 Gallate de Propyle,..
– conservateurs : E211 Benzoate de sodium, E249 à E251 les Nitrites, E214 à E219 les Parabènes…
– édulcorants : E950 Acésulfame k. E951 Aspartame…


🛑 On peut également trouver des Alkyphénols, BHA et BHT, Bisphénol A (BPA), Cadmium, Ignifuges bromés (PBDE, Mercure, Parabènes, Phtalates, Plomb, Téflon et composés perfluorés, Triclosan, dans :
• les emballages alimentaires
• les médicaments, les traitements hormonaux dont pilule contraceptive, les vaccins
• les cosmétiques
• les couches et lingettes pour bébé
• les produits phytosanitaires
• les textiles
• les jouets pour enfants
• les meubles neufs
• l’industrie chimique : détergents, matières plastiques, peintures…
Le Bisphénol S a remplacé le Bisphenol A (aujourd’hui interdit dans les contenants alimentaires), pourtant celui-ci pourrait lui aussi affecter la santé, et notamment le développement du système nerveux.


🛑 Les molécules des PE pénètrent dans l’organisme par voie digestive, respiratoire mais aussi par la voie cutanée.Plusieurs substances sont à ce jour impliquées dans l’apparition de cancers hormonaux-dépendants (cancer du sein, de l’utérus, de la prostate, des testicules, de la thyroïde…), mais aussi de troubles du développement du système nerveux et d’un déficit de l’attention/d’une hyperactivité chez l’enfant.


Comment s’en préserver ?
✅ En consommant des fruits et légumes bio et des produits non-transformés
✅ En utilisant un filtre à eau (un filtre à gravité par exemple)
✅ En limitant la consommation de poissons gras
✅ En utilisant des produits cosmétiques bio et naturels, ainsi que les produits pour bébé
✅ En lavant 3 fois chaque vêtements ou textiles neufs avant de le porter
✅ En favorisant l’occasion au neuf : pour les textiles, les meubles, les jouets… Et plus particulièrement pour bébé.
✅ En utilisant des contenants en verre plutôt qu’en plastique (boîte, saladier, biberon…)
✅ En limitant tous les emballages plastiques.
✅ En réalisant ses propres produits ménagers naturels et sans déchets
✅ En aérant le plus souvent possible votre maison et lieu de travail.


👶👧👩‍👧Pour les femmes enceintes, bébés et enfants, Santé Publique France a lancé le 3 septembre 2019 le site internet Agir pour bébé donnant des conseils pratiques pour limiter leur exposition aux produits chimiques dont les perturbateurs endocriniens.

No Comments

Your comment...NameE-mail

Leave a reply